Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Le projet Grand Site tour Eiffel de la Mairie de Paris

La Ville de Paris a prévu d’aménager un large espace dont la Tour Eiffel serait l’épicentre. Au terme d’une compétition entre quatre cabinets d’architecture, le projet de l’architecte-paysagiste Kathryn Gustafson a été retenu. 

L’espace pris en compte peut déjà être discuté n’embrassant même pas l’intégralité de l’arc formé par la colline de Chaillot comme pouvait y inciter la topographie. Le Pont de Bir-Hakeim (1900), congénère de la Tour Eiffel, métallique comme elle, et tellement proche visuellement, n’en fait pas partie.

Plus grave encore, le périmètre défini s’arrête à mi-Champ-de-Mars, en tout cas dans un premier temps. Pour l’au-delà et notamment l’École militaire et l’UNESCO, on verra dans cinq ans seulement quel prolongement donner, le Grand Palais éphémère ayant bloqué toute réflexion d’ensemble et à longue portée. 

Inscrit dans la perspective des Jeux Olympiques de 2024, l’aménagement souffre d’être borné à cette seule conjoncture.

On peut y faire aussi d’autres griefs.

Alors que le site déjà saturé et promis à l’étouffement, (la Ville table sur 30 millions de touristes en 2030) on en renforce l’attractivité avec des espaces de fixation voués à l’événementiel (place du Trocadéro, place de Varsovie). Ils s’ajouteront au Plateau Joffre (partie Sud du Champ de Mars) friche urbaine à tout faire, depuis de longues années.

Au lieu de fluidifier, de répartir, d’éclater la fréquentation, tout est fait pour focaliser sur la Tour Eiffel alors même que ne pourront jamais y monter plus de visiteurs qu’aujourd’hui, les ascenseurs étant en limite de capacité.

Sur un point crucial, le silence est complet. Un aménagement de ce type doit être assorti de la mise en place d’un dispositif de surveillance, de maintenance, de sécurité faute duquel l’échec est assuré.

Ces services ne pourront relever que d’une gouvernance unifiée.

D’une analyse très fine notre ami Pierre Lamalattie décortique le projet dans les différentes fiches que nous présentons ici.

 

Bernard Seydoux juin 2021

Président des "Amis du Champ-de-Mars"


 

Ceci est un texte par défaut, vous pouvez en changer la taille, la couleur et bien sûr le contenu.

Conseil design : une belle page est une page simple. Evitez d'ajouter trop de couleur et de jouer avec les tailles de police.