Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

COMPRENDRE POUR MIEUX PROTEGER

La profonde dégradation du Champ-de-Mars suscite depuis plus d’une décennie des protestations récurrentes. Promeneurs parisiens, associations, usagers de toute l’Île-de-France, amoureux de Paris vivant parfois à l’autre bout du monde, nombreux sont ceux qui se désolent. En effet, ce lieu emblématique de la France mérite mieux. Après un long silence, la municipalité a subitement annoncé un grand réaménagement du site Champ-de-Mars/tour Eiffel/Trocadéro. Malheureusement, ce projet pharaonique, conçu unilatéralement, ferait en l’état plus de mal que de bien. Pour améliorer sans détériorer, il faut d’abord comprendre : comprendre l’histoire et la vocation de ce site, comprendre à quoi tient la magie de ce jardin singulier ouvert 24 heures sur 24. Pierre Lamalattie, administrateur de l'association Les Amis du Champ de Mars, en éclaire quelques aspects.

UNE REDUCTION DES ESPACES VERTS

Le projet d'aménagement du site de la tour Eiffel se veut synonyme d’augmentation des espaces verts ouverts au public au cœur de la capitale. Or en l'examinant en détail, on observe le contraire. Par rapport à ce que l’on connaît et encore davantage en référence à ce que l’on a connu il y a quelques années, on constate une réduction des espaces verts sur le Champ-de-Mars. Dans cette vidéo, Pierre Lamalattie, écrivain et administrateur de l'association Les Amis du Champ-de-Mars, nous explique pourquoi.

UNE PERSPECTIVE A LA FRANCAISE

La vue du Trocadéro jusqu’à l’École militaire est l’une des plus extraordinaires perspectives de Paris, qui traverse de façon spectaculaire les immenses arches de la tour Eiffel. Or le projet d'aménagement du site de la Tour Eiffel engagé par la Ville de Paris est une grave erreur de compréhension de ce qu’est une perspective à la française, dénonce Pierre Lamalattie, Administrateur des Amis du Champ-de-Mars.

 

DE L'IMPORTANCE DES RUES TRAVERSANTES

Les rues qui le traversent à espace régulier sont nécessaires au sentiment de Le Champ-de-Mars est une exception à Paris. C'est un jardin sans clôture, on peut s’y rendre à toute heure du jour et de la nuit. Cela n’est pas un hasard, mais résulte d’une conception très intelligente au départ. Les rues qui le traversent à espace régulier sont nécessaires au sentiment de sécurité des promeneurs, rappelle Pierre Lamalattie, Administrateur des Amis du Champ-de-Mars. 

EVITONS LE CONTRESENS ECOLOGIQUE

L'écologie mérite mieux que les contresens écologiques: les parisiens et leurs élus sont attachés à leurs espaces verts et à la qualité de l'air dans la ville et c'est mal respecter leurs aspirations que d'y répondre par des gadgets visant surtout des effets de communication. Un plaidoyer de Pierre Lamalattie, agronome, artiste et administrateur des Amis du Champ-de-Mars.

RESTONS RAISONNABLES

L’état de délabrement et de saleté du Champ-de-Mars a inspiré beaucoup de plaintes et de demandes de rénovation. La Mairie de Paris a choisi d'y répondre par l'énorme projet d'aménagement du site de la Tour Eiffel, dont le budget dépasse la centaine de millions d'euros. Or ce n'est pas d’un budget d’investissement pharaonique dont le jardin a besoin, mais de crédits de fonctionnement suffisants, analyse Pierre Lamalattie, Administrateur des Amis du Champ-de-Mars.

 

 

 

 

 

On repeint avec régularité la Tour Eiffel, comme on le fait en ce moment en préparation des Jeux olympiques de 2021. Cependant, pour Pierre Lamalattie, Administrateur des Amis du Champ-de-Mars, le problème n’est pas de la repeindre, mais de la restaurer.