Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Face à la dégradation du Champ de Mars, il nous faut agir ! 

Pas seulement se désoler !

 

* * * * *

 

 Notre association « les Amis du Champ de Mars » souhaite faire entendre la voix des simples Parisiens !

  Avec ses 24,5 hectares, le Champ-de-Mars est l'un des plus grands espaces verts de Paris. Site unique car accueillant l’un des plus célèbres monuments au monde, il est aujourd’hui tiraillé entre trois fonctions : lieu de verdure et de promenade pour les Parisiens, il est aussi l’un des premiers lieux du tourisme mondial (21 millions de visiteurs par an attirés par la tour Eiffel).  Enfin, les pouvoirs publics réservent souvent une grande partie du parc à des manifestations privées invasives.

  Notre association défend les intérêts des simples usagers du Champ-de-Mars, dont nous faisons partie. Ces Parisiens qui ressentent aujourd’hui plus que jamais le besoin de respirer, au cœur d’une ville dense, dans ce parc historique planté de nombreux arbres remarquables. Et qui se retrouvent, pour finir, souvent pris entre des foules de touristes, du côté de la tour Eiffel, et des barrières métalliques de manifestations ponctuelles, du côté de l’Ecole militaire.

 

Une dégradation inquiétante

  Nous protestons contre la profonde dégradation que subit ce parc depuis plus d’une décennie.

  Notre ambition est de veiller au Champs-de-Mars, afin qu’il redevienne un espace de vie agréable pour tous ceux qui le fréquentent : les résidents des arrondissements limitrophes bien-sûr mais, plus généralement, les Parisiens ainsi que les touristes. Eux aussi pâtissent de l’incurie du lieu (saleté, sollicitations sans fin des vendeurs à la sauvette).

  Le constat est évident : ces dernières années, les programmes diversifiés de ses usagers ont détruit au Champ-de-Mars un équilibre qui était fragile. La présence de nombreux rats, en pleine journée, sur les lieux est la piteuse illustration de l'abandon dans lequel est tombé le parc.

 

Modeler l’avenir de ce grand site !

Si l’histoire se rencontre à chaque pas sur le Champ-de-Mars, le monde change chaque jour.

Ce n’est pas parce que, dans le passé, de grandes expositions y ont eu lieu que le parc est condamné à recevoir éternellement des évènements essentiellement commerciaux (Grand Palais éphémère, Jeux olympiques),  

Ce n’est pas parce que le tourisme a explosé lors de la dernière décennie que Paris doit

s’inscrire dans une course au quantitatif au détriment de la qualité de l’accueil (surtourisme).

 

Partie intégrante et principale du grand axe allant du Trocadéro à la place de Breteuil, Le Champ-de-Mars fait actuellement partie d’un grand projet de la Ville de Paris à l’échéance 2024, appelé « Grand Site Tour Eiffel ». Ce projet fort coûteux et glamour justifie notre plus grande vigilance. Axé sur le spectaculaire, il risque en effet d’esquiver sans les régler les problèmes de fond : non clos et accessible de jour comme de nuit, le Champs de Mars à besoin d’une présence humaine permanente pour nettoyer, assurer la sécurité, contenir les incivilités et les activités commerciales prohibées. Ce sont des budgets de fonctionnement adaptés qui sont, à nos yeux prioritaires.

 

L'association se mobilisera plus que jamais en 2021 pour que le site dans son ensemble, de Chaillot à l'Ecole Militaire, connu dans le monde entier, soit enfin reconnu et traité à sa juste valeur d'emblème national et de haut lieu patrimonial, culturel et touristique.